Bangkok en 6 livres photographiques

 

Bangkok est une ville photogénique tout comme ses habitants, pourtant elle a inspiré assez peu de livres de photographies si on pense aux livres sur des villes comme Paris, Tokyo ou New York..... Quelques grands noms de la photographie mondiale ont consacré quelques semaines, quelques mois ou même des années à leurs projets. Voici une sélection personnelle :

 

The river of Kings par Jacob Aue Sobol / Editeur Superlabo 2016

 

En 2008, le frère de Jacob qui habite Bangkok invite Jacob à passer 3 mois dans la cité des anges.

Jacob a photographié les gens qu'il a rencontrés aux alentours de la rivière Chao Praya et y a réalisé plus de 25000 photographies. Ce sont au final une centaine de photographies noir et blanc contrastées qui compose ce livre qui bénéficie d'une excellente qualité d'impression et de finition, propre à Superlabo. On retrouve le style du photographe de l'agence Magnum avec de belles compositions. C'est un livre fort à propos d'une communauté de Bangkok.

C'est un de mes livres préférés sur Bangkok car de belle facture, même s'il reste moins puissant que "Sabine" ou "I Tokyo" du même auteur, mais pour lesquels il avait passé plus de temps.

 

Bangkok – Call waiting par Frank Hallam Day / Editeur Kehrer Verlag 2016

 

Frank Hallam Day est un photographe exposé lors de la Biennale D'art de Bangkok en 2020 mais pour sa série "RV night". Il a choisi de photographier les dernières cabines téléphoniques publiques qu'on peut encore trouver à Bangkok. Elles se trouvent placardées d'annonces pour des cours, des massages, des propositions mercantiles, des discours politiques, bardées de grafftis, de fruits, de légumes ou autres .......Ces photos présentées quelquefois sous forme de triptyque sont complétées de photos de rue et de portraits. Frank Hallam Day arrive à sublimer ces espaces délaissés en attendant une lumière adéquate.

 

A city Aglow Shunji Dodo 2020

 

What a work ! dit Daido Moriyama. Les photos ont été prises de 1984 à 1991 puis après 2014 par un photographe japonais qui aime la ville de Bangkok et ses habitants. C'est le Bangkok de la rue , un portrait puissant et complet de cette ville, un bel hommage à ses habitants. Ces photographies en noir et blanc ont été présentées à la Serindia Gallery en 2020.

 

Blind date par Lieko Shiga / Editeur T&M projects. 2017

 

Shiga a réalisé ces portraits en 2009 suite à une résidence d'artiste à Bangkok. Elle a photographié une centaine de couples en scooter ou en moto, le temps d'une semaine de jour comme de nuit.

Elle a interpellé des couples dans la rue avec l'aide de son assistante. Elle les a photographiés en demandant à la femme de ne pas sourire. Ensuite pour certains elle a engagé la conversation avec ces derniers sur leur rencontre et leur vie commune. Le plus touchant des portraits est peut être le dernier où la jeune fille cache les yeux de son partenaire avec sa main. Ici on trouve un style sobre et en noir et blanc qui tranche avec le style onirique, coloré et fantastique propre aux séries Rasen Kaigan ou Canary. En 2017 Lieko Shiga reçoit le prix Pictet pour le Japon.

 

Bangkok Noir Ralf Tooten 2009

 

Ralf Tooten habite Bangkok depuis 2003 date à la quelle il a eu le prix Hasselblad. Il a accompagné Roger Willemsen qui écrit le texte du roman pendant trois mois de 18 heures à l'aube. Plus de 300 photographies sont intégrées dans ce roman. C'est une vraie réussite et certainement un livre indispensable pour celui qui compte se rendre à Bangkok. Il rends bien l'atmosphère et la lumière qu'on a à Bangkok la nuit.

 

Bangkok par Andreas Gursky / Editeur Steidl 2012

 

C'est le catalogue de l'exposition organisée au musée Kunstpalast de Dusseldorf avec 9 photographies de la série Bangkok. Les photographies ont été prises au printemps 2011. Une comparaison est faite entre Gursky et des artistes comme Gerhard Richter, Jackson Pollock, Cy Twombly, Andy Warhol, Jean Arp, Mark Rothko ....Si vous êtes à Bangkok, vous pouvez admirer un tirage grand format de la série Bangkok à la "Living room" du Park Hyatt le temps de prendre le thé.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
copyright thierry decoster, Aziart registered trademark